Comment ne pas tuer ses parents pendant le confinement ?

flowriteblog fille effet diable

Yo,

Si toi aussi tu as quitté ton appartement pour aller te confiner chez tes parents ou alors que tu vivais déjà avec eux tous les jours mais que désormais tu ne peux plus sortir lorsqu’ils t’énervent, cet article est fait pour toi. 

Aimer ses parents c’est une chose. Les supporter en est une autre. Et tout particulièrement en période de confinement. Afin de ne pas commettre un meurtre que tu risquerais de regretter (sauf peut-être si ton héritage en vaux la peine) et que tu risques de te faire arrêter en voulant aller enterrer le corps dans le champ d’à côté, voici mes conseils pour supporter tes parents pendant le confinement. 

Conseil n°1 : Supporter ses parents : plus t’es loin, mieux je me porte

Moins tu croiseras tes parents dans une journée, moins les risques d’embrouilles inutiles surviendront. Tu n’auras pas besoin de les entendre se plaindre que tu ne fais rien dans la maison et que tu te prends pour une princesse, ni besoin de les entendre discuter du temps qu’il fait dehors. 

Le mieux, c’est donc d’hiberner dans ta chambre et de ne sortir que pour tes besoins primaires. N’hésites bien entendu pas à faire un stock de nourriture dans tes placards ainsi qu’à te procurer quelques bouteilles d’eau ou d’alcool.

Conseil n°2 : Faire une poupée vaudoue

Si à force d’être dans ta chambre, tu venais à t’ennuyer un peu, je te propose de prendre une vieille poupée ou une vieille peluche qui traine et que tu ne trouve pas spécialement jolie. Colle une photo de la personne qui t’énerve sur sa tête et effectue quelques actes vaudous. Quelques piqures à l’aide d’une aiguille là où ça fait mal… je crois que c’est comme cela qu’on fait… je suis folle ? 

True story : une très bonne amie à moi (maintenant) avait fait du vaudou sur moi (à l’époque où l’on était au collège et pas très amies du coup aha). Je ne suis pas sûre que cela ai fonctionné (quoi que ?) mais elle a pu exprimer sa colère au moins, se défouler. 

Conseil n°3 : Eloigner tout objet pointu ou tranchant

Supporter ses parents reste tout de même compliqué ? On ne sait jamais, au cas où, je te conseille tout de même d’éloigner tout objet qui pourrait être un peu trop pointu ou tranchant lorsque tu t’approches de tes parents. Manger avec des couverts en plastique peut notamment être une chose envisageable. 

Conseil n°4 : Ne plus leur répondre, tu es trop intelligent pour qu’ils te comprennent de toute façon

Comme on dit, l’ignorance est la meilleure des armes. Alors, je suis la première à en faire les frais, c’est très difficile de tenir sa langue. Mais dis toi que si tu ne réponds pas, ils finiront bien par se taire. Radical mais véridique. 

Conseil n°5 : Extérioriser en pratiquant une activité physique pour mieux supporter ses parents

Enfin, n’oublie pas que si les conflits éclatent, c’est parce que nous sommes tous sous tension d’être confinés. Sous tension de ne pouvoir voir personne et de ne plus (ou presque plus) pouvoir travailler. Pour extérioriser, il est toujours possible de faire un peu de sport. I know que tu ne peux plus aller à la salle de sport, mais au moins faire un peu de musculation, de yoga ou des étirements, ça ne pourra te faire que du bien ! Il y a de nombreux lives et vidéos que ce soit à la TV ou sur internet, alors tu n’as pas d’excuses ! 

Si tes parents sont toujours vivants à la fin du confinement, n’oublie pas ce plaisir que tu auras à leur dire « je m’en vais » #vianney et à partir pour ne plus jamais revenir (même si on sait tous que tu reviendras faire ta machine à laver deux semaines plus tard). 

Ces conseils peuvent également s’appliquer à un autre membre de la famille, ton frère, ta soeur, ton copain, ta copine, ton amant caché dans le placard depuis le 17 mars ou ton reflet dans le miroir.

Bisous & Amitié,
Flora.

Pour continuer ta lecture

Écris moi un petit mot 💕