Je suis insouciante.

Hellooow !

Salutations mes chers lecteurs j’espère que vous allez bien, que vous tenez vos résolutions [héhé tmtc c’est dur déjà, nan?] et que vous n’en avez pas marre de mes articles. De toute façon ici c’est chez moi, je fais ce que je veux ??.

Aujourd’hui je vais d’ailleurs vous révéler quelque chose sur moi. J’ai longtemps hésité à écrire cet article parce que j’ai peur qu’il soit un peu bizarre.. en fait, ce que je veux tenter de vous expliquer est un peu chelou alors ça aide pas. Enfin bon, essayez de vous accrocher et de comprendre je vais tenter une approche détaillée en paragraphes, le tout bien structuré parce que je suis trop gentille.

Bon, le titre t’as encore spoilé hein, y a plus de secrets : je suis insouciante.

euh-thinking-about-life

Euh on va commencer par s’entendre sur le terme si vous le voulez bien. J’ai personnellement déjà eu du mal à utiliser le bon mot pour vous expliquer la bonne chose. Balançons dans un premier temps quelques synonymes de l’état d’insouciance si vous le voulez bien, ça va créer un cocon de compréhension.

décontracté, nonchalant, relaxé, détendu, désinvolte, étourdi, inconséquent, dissipé, inattentif, irréfléchi, inappliqué, irraisonné, malavisé, imprudent, frivole, fou, inconsidéré, léger, imprévoyant, négligent, paresseux.

Euh, s’il te plaît, si tu as eu la flemme de lire les synonymes tu les lis immédiatement, tu crois quand même pas que je me suis cassé le Q-q à mettre des lettres en couleur pour que tu passes à côté comme ça oklm sans les lire ?

Bon mais qu’on se le dise quand même, je ne suis pas vraiment en accord avec tous ces mots, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je vais maintenant vous donner une définition précise et elle vient même pas de Mr.Wikipédia cette fois ! [mais elle vient pas non plus de mon intelligence surdimensionnée, elle vient juste du Larousse, les gars]. 

: Qui ne se préoccupe pas de quelque chose, ne s’en inquiète pas. ex : Insouciant du danger.

: Qui manifeste un esprit qui ne se soucie de rien. ex : Mener une vie insouciante.

Je rajouterais, pour que vous compreniez bien, la définition d’inconscience..

: Qui n’a pas conscience de quelque chose, qui ne s’en rend pas compte, par insouciance, légèreté d’esprit, etc. ex : Enfant inconscient de ses actes.

Bon maintenant qu’on a bien situé les choses je vais pouvoir rentrer dans les explications plus détaillées, les exemples toussa, toussa comme ça vous cernerez mieux mon problème. Oui parce que tant qu’à faire c’est quand même un petit problème au quotidien…

En fait, j’ai énormément de mal à me rendre compte des choses. Ça peut paraître bizarre dit comme ça mais c’est pourtant exactement l’intitulé du problème et ce, dans toutes sortes de situations.

Exemples de situations spécialement pour vous mes petits choux : 

– En amour / amitié –

Aah! Le grand sujet de la vie je l’aborde, oui. J’ai un problème d’insouciance à ce niveau là. Par ça j’entends que je ne me rends pas toujours compte que des gens m’apprécient, m’aiment, comptent sur moi et que je peux les décevoir. En fait, c’est comme si autour de moi, j’avais une énorme bulle, vous savez comme aux fêtes foraines, les bulles qui servent à marcher sur l’eau, oui bah comme si j’avais ça tout autour de moi et que quand je me déplaçais ou que j’agissais, cette bulle bousculait les petits problèmes de ma vie, bousculait mes amis, bousculais un peu tout en fait et que je n’y faisais pas attention sur le moment. Le problème c’est qu’après, il faut tout réarranger, tout remettre en ordre et c’est plus compliqué.

Je suis aussi hyper versatile [oh ooh, madame utilise du vocabulaire], en gros je change d’avis très souvent, je sais pas me décider, je suis hyper indécise et ça aide pas vraiment..

En fait, c’est un peu comme si la vie continuait son chemin, que moi je traçais le mien mais que parfois je déviais un peu dans mon monde, un peu en dehors de la vie tu vois?

magowsure

– Avec les dangers –

Aïe, je suis un danger alors ? 

Pas exactement quand même. Bon, certes, sur la route j’ai parfois un peu du mal à me rendre compte du danger. En fait, j’ai un peu l’impression d’être protégée tout le temps et que rien ne peux m’arriver, j’ai tendance à me sentir un peu invincible en fait. Mais bon après je tiens à rassurer tous mes amis qui sont montés avec moi en voiture et qui y remonteront peut-être, je suis quand même consciente de ce que je fais, le code de la route, les autres voitures et tout et tout.

Maintenant on parle des sujets qui fâchent ou pas ? Tu sais le glou-glou et le fut-fut ? Bah t’as pas compris ? L’alcool et la fumette quoi.. Je ne vous incite et ne vous invite surtout pas à toucher à cela mais qu’on se le dise, quand on est étudiant, on n’y échappe pas vraiment et puis, ça fait du bien quelques soirées où on se lâche nan? Bon bah de ce côté là je suis tout de même consciente que c’est dangereux mais c’est difficile de se projeter dans le futur en mode « ça va nuire à ma santé et mon organisme ». En effet, bien souvent c’est plutôt : « allez, cette fois-ci je me lâche, on se reposera plus tard ». LOL. Le repos ça n’existe pas quand on est jeune. Mais bon, il faut bien profiter, vivre dans l’insouciance, un peu. Non mais en vrai de ce côté là ça va je connais plutôt mes limites donc bon, c’est une insouciance légère.

rireetseins

– Avec les morts –

Je vais peut-être en choquer certains mais je suis désolé, c’est la vérité. J’ai extrêmement de mal à me rendre compte qu’une personne morte est morte et que je ne la reverrais plus. Genre vraiment. J’ai l’impression qu’elle est juste partie en voyage et qu’elle va revenir, bientôt. En soi ça m’évite d’être trop triste mais quand même je trouve ça bizarre.. Peut-être que ça vient du fait que je crois aux esprits.. un peu. Oui bon on arrête ce paragraphe avant que la moitié d’entre vous ne s’en aille avec mes paroles pleines de mystère.

gros-comme-ca

Bon après, tout ça, ça vient peut-être aussi du fait que je suis encore une enfant, vous savez je suis pas encore un vrai adulte responsable [peut-être que je le serais jamais? :o] j’ai que 18 ans et je vis encore chez mes parents…

Vous connaissez l’égogramme ? [wesh d’où tu changes de sujet comme ça, toi ? Du calme mon gars, c’est la suite t’inquiète pas]. C’est un petit « test de personnalité » qui, je trouve, est très révélateur. D’ailleurs je vous conseille vraiment d’y jeter un coup d’oeil et même de prendre un peu de temps pour le faire en cliquant ici.

La particularité du test, c’est qu’il se base sur les différents « moi » présents en nous, « moi » qui sont en fait des états : enfant, parent, adulte. Évidemment moi je suis un enfant mais askip c’est plutôt la généralité pour les gens de mon âge. Mais bref je pars un peu dans tous les sens là mais sur le site c’est très clair et précis et franchement, c’est utile et vraiment intéressant. Bon après il faut quand même ne pas être trop suceptible parce que les résultats du test peuvent parfois s’avérer… directs ?

Le test il m’a dit ça oklm : « Vous n’êtes pas du tout à l’aise dans votre for intérieur et vous pouvez même vous sentir assez perdu. Vous vous cherchez et vous n’avez pas les réponses à vos questions. »

Bon mais je m’égare un peu là. Après je suis pas non plus la définition même de l’insouciance, enfin je veux dire je me rends compte de certaines choses quand même, enfin regardez, je me soucie de vous mes petits lecteurs quand même. C’est juste que parfois je suis un peu à côté de la plaque et je suis sûre que parmi vous qui lisez ceci, il y en a aussi qui sont comme moi, non ?

Et puis j’ajouterais que ça peut aussi avoir du positif d’être insouciante. Notamment dans les situations difficiles, j’ai souvent tendance à passer au dessus plutôt rapidement et à ne pas trop m’en faire..

Bon sur toutes ces paroles un peu mystérieuses et cet article un peu fouillis, je te laisse méditer.

Bisous & Amitié,

Flora.

Pour continuer ta lecture

Pas de commentaire

  1. je viens de faire le test et ce qui ressort c’est que je suis trop subjective dans la prise de décision, que je me pose trop de question pour avancé, et que je attentive (trop) aux autres…le test est assez direct c’est sur xD il m’a dit la même chose et comme quoi j’étais immature par rapport à la réalité

    1. Ouais très direct ? Après ce n’est pas le meilleur des tests, les réponses étant assez similaires selon les personnes. En revanche, si tu t’intéresses aux tests de la personnalité, il y en a un qui, selon moi, est encore mieux fait [mais j’y ai pensé après avoir écrit l’article, évidemment] disponible ici : https://www.16personalities.com/fr [il est un peu long mais le diagnostic est très développé]

  2. ouiii encore un test 😀 c’est vrai que c’est un peu difficile de l’expliquer, mais je pense que j’ai saisie. Moi en fait c’est le problème inverse, je suis tropsouciante (quand je disais que j’invente des mots) j’ai toujours peur de blesser, d’être encombrante, ridicule, je m’en fais pour un rien, je n’ai pas du tout assez de recule, j’ai tendance à chercher des sous entendus ou il en a pas … en bref je crois que je suis un peu chiante des fois xD
    Enfin je pense que dans mon cas comme pour le tient c’est un peu difficile à vivre et on peut ce demander « suis je normale???! » (enfin je dis pour toi aussi mais peut être ai je tort?)

    1. Ahah oui exactement mais je crois qu’au final le « suis-je normal », beaucoup de personnes se le pose x) Le fait d’avoir peur d’être encombrante, ridicule toussa je l’avais aussi mais de plus en plus en « grandissant » [entre guillemets parce que je ne suis pas non plus si vieille que ça ^^] je me dis que ça ne sert à rien de s’en faire pour ce genre de trucs et petit à petit, je le vis mieux ?

  3. Ton article m’a fait sourire car tu abordes ce sujet de l’insouciance de maniere insouciante ! Bien que ce soit un sujet assez important tu l’as rendu accessible et léger, j’aime j’aime j’aime. Go faire le t st de personnalité

Écris moi un petit mot 💕