J’éclate des bulles ?

éclater des bulles d'air c'est drôle

Hey!

Bon, avant de commencer cet article je préfère prévenir, il est spécial :’) Enfin, vous commencez à avoir l’habitude non ? Bon, petit test : si vous avez trouvez l’article sur la fibulanophobie & celui sur les BB crèmes bizarres, arrêtez vous là, je ne souhaite pas tomber trop bas dans votre estime. En revanche, si vous vous sentez prêts à affronter ce qui va suivre, lisez mes amis, lisez ma bêtise & mon imagination x)

Depuis peu, j’ai reçu deux colis. Depuis peu, dans ces colis, se trouvait du papier bulle. Depuis peu, j’ai éclaté des bulles. [Quoi ? Je vous avait bien dit que cet article serait bizarre :’)] Oui, oui, vous savez ce papier bulle, celui qui … mais il sert à quoi au juste ? Quand j’étais petite, on m’a toujours dit : « Arrête d’éclater les bulles ! C’est pour protéger le :insérericilenomdel’objetenquestion: » mais je ne me suis jamais vraiment penchée sur éclater des bulles d'air c'est drôlece mystérieux papier. Avant de vous laisser avec plus d’explications grâce à Wikipédia [la source nuuulle], je voudrais tout de même dire que je trouve le papier bulles très amusant [oui, je ne suis vraiment qu’une enfant] & j’imagine que cela peut être une astuce contre le stress [d’ailleurs n’hésitez pas à aller voir mon article sur ce sujet en cliquant ici], un bon moyen de décompresser. D’ailleurs, l’autre soir j’ai appris mon cours d’économie en éclatant du papier bulle… Oui, bon, je ne vous conseille pas de faire ça tout le temps non plus parce que on finit vite par préférer le papier bulle aux cours à apprendre x) Enfin, bref, j’arrête de m’étendre sur des débats stupides & je vous laisse avec Wiki :p

« Le papier bulle a été créé par deux ingénieurs, Alfred Fielding (Américain) et Marc Chavannes (Suisse) en 1957. Comme beaucoup d’inventions, elle a été accidentelle : ils essayaient de créer un papier peint texturé avec un relief qui puisse être facilement lavé.
Les bulles, qui procurent le coussin d’air, sont généralement disponibles en plusieurs tailles, selon la taille de l’objet à emballer et le niveau de protection nécessaire leur taille varie entre 1/4 de pouce (6,2 mm) et un pouce (2,54 cm). [Oui, bon, ce détail était peu être pas super utile :’)]. En plus de la protection offerte par les bulles, le matériau plastique lui-même peut offrir un certain niveau de protection pendant le transit [non, non pas le transit intestinal], par exemple pour l’expédition de composants électroniques où le papier bulle utilisé est aussi anti-statique afin de protéger contre les décharges d’électricité statique.
Le film à bulles s’est imposé comme alternative aux produits traditionnels : bourre de coton, papier froissé ou fibre de bois. Pour sa fabrication, un film polyéthylène [essaie de répéter ce mot plusieurs fois en allant de plus en plus vite *.* C’est duuur !] passe sur un cylindre chaud, muni de cavités hémisphériques au fond desquelles, par un minuscule orifice, l’air est aspiré. Ce film prend une forme bosselée et un autre film est soudé par-dessus dans toutes les zones plates. L’air emprisonné dans les cavités fait office d’amortisseur.
Il est façonné en continu et peut être livré en rouleaux jusqu’à 2,40 mètres de large, mais peut également être façonné en pochettes, pochettes à rabat, parfois collé à du papier, il devient enveloppe matelassée. [bref, maintenant vous savez tout sur le papier bulle ! :’)]

Et attention, la partie hyper intéressante :

Le papier bulle peut fournir une occupation ludique en crevant avec les doigts les bulles de plastique, ce qui crée un petit son d’éclatement. Les enfants s’y amusent parfois après avoir reçu un colis emballé avec un tel matériau, tout comme des adultes. [everybody les gars :p] Ainsi, dans le film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, le personnage de Joseph (interprété par Dominique Pinon) est réputé aimer par-dessus tout cette activité, qu’il pratique sous la table d’un bar.
Dans Urga, la mère de Gombo, un paysan mongol, passe une soirée entière à faire éclater les bulles du papier d’emballage au lieu de regarder la télévision que son fils vient d’acheter à la ville. »

Breeeeef, on continue :’)

Malheureusement en faisant mes petites recherches sur le papier bulle, j’ai découvert quelque chose de plutôt triste : « Le papier bulle ne sera pas éternel. Dans un contexte de concurrence accrue et de conjoncture économique aiguë, les industriels cherchent à tirer les coûts plus bas encore, à l’instar de l’inventeur du papier bulle. [bah quoi ? Je fais un bac économique les gars, si ça se trouve je réussirais à parler du papier bulle au bac :’)] Son nouveau modèle d’emballage, baptisé «iBubble Wrap», sera toujours constitué de bulles d’air mais celles-ci seront en fait reliées les unes aux autres. Conséquence de cette technologie à la pointe : plus aucun claquage ne sera physiquement réalisable. L’objectif est d’économiser de la place lors de la livraison et du stockage du produit en proposant un emballage dégonflé, possible d’être gonflé, si besoin, à l’aide d’une pompe qui dispersera alors l’air dans toutes les bulles du film. Pour une même quantité de film, le volume sera ainsi 47 fois moins important. En termes de logistique, les économies ne sont donc pas négligeables. »

Aussi mes amis, éclatez des bulles tant que vous le pouvez, bientôt il ne vous restera plus que celles du chewing-gum et du savon… 

Psst : Si toi aussi tu éclates des bulles, dis le moi en commentaire ! ?

Bisous & Amitié,

Flora

Pour continuer ta lecture

6 commentaires

  1. Haha c’était marrant à lire ^^
    J’avais vu aussi qu’il y en a qui avais inventé du papier bulle à éclater à l’infini x) Ça te ferait plaisir^^

    1. Aha, super ?
      Ah oui ? Je viens d’aller voir sur google, en effet cela est une invention plutôt intéressante :’) Mais il ne faudrait tout de même pas venir à s’en lasser, la rareté du papier bulle fait aussi tout son charme ^^

Écris moi un petit mot 💕