J’ai vu Jeremstar.

Holà!

Aujourd’hui, article un peu spécial, sujet : Jeremstar. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cet individu, sur le papier c’est un journaliste, dans les faits, c’est un énergumène qu’on ne rencontre que très rarement : il pousse des cris, réalise des interviews dans son bain entouré de canards, tient un ->blog<- d’actus people/téléréalité & récemment, il a écrit le livre : « Téléréalité, le manuel pour percer » dans lequel il se moque & critique ce milieu qui le fait tant rire. Présenté un peu comme un cahier de vacances je le trouve particulièrement bien fait [ayant eu l’occasion de le feuilleter à la Fnac :’)]. Enfin, pour l’instant, bien que je ne l’ai ni acheté, ni lu, j’ai quand même eu l’occasion de croiser son auteur. Quoi que le mot croiser est peut-être un peu trop hasardeux. Pour tout vous dire j’étais intriguée de pouvoir me trouver à quelques mètres de lui. Aussi quand j’ai su qu’il passait en dédicaces près de chez moi, je me suis arrangée pour me trouver non loin de là. Par conséquent, je l’ai vu & je l’ai entendu.

la dédicace de Jeremstar au Leclerc Paridis de Nantes

Pour vous dire, ce mec est vraiment plein d’énergie et carrément sans gène, c’est hallucinant. Je peux vous dire que quand il criait dans le micro, on l’entendait bien. Presque trop. Mais en même temps c’est son identité. Bref, imaginez la scène, pour employer les mots de Jeremstar, permettez moi de dire : une file interminable de pucelles à appareil dentaire, que dis-je, des vermines qui attendaient impatiemment ces quelques secondes [voir minutes pour les plus chanceuses] face à celui qui les distrait sur snapchat en lançant des « plus loiiin » à n’en plus finir.

Pour tout vous dire, je faisais partie de ces jeunes filles écervelées qui regardaient ses snaps jusqu’à ce que je me retrouve en terminale avec un bac et que mon snap bug, aussi. Bon, maintenant j’imagine que vous voudriez savoir ce que j’ai pensé en le voyant de mes propres yeux ? [de toute façon vous avez pas le choix, c’est mon article donc c’est moi qui décide ^^] Pour tout vous dire, la première chose qui m’a sauté aux yeux était qu’il avait l’air extrêmement vulnérable. Je veux dire par là qu’il semblait tout à fait normal, commun et donc accessible. Peut être est-ce dû au fait qu’il n’est pas très grand, pas très imposant et qu’il n’était vêtu que d’un simple tee-shirt, assis devant une petite table d’écolier sur une petite chaise en plastique. Bon, après je l’ai vu seulement quelques minutes, je suis pas restée longtemps, juste assez pour faire cette photo ^^ :

la dédicace de Jeremstar au Leclerc Paridis de Nantes
Pour finir, je souhaiterais ajouter un avis plus personnel sur Jeremstar. Bien que je ne sois pas nécessairement une fan de ce dernier ni vraiment une connaisseuse de tous ses faits et gestes, je reste admirative de ce personnage qui, sortant de nul part, a posé ses fesses sur un plateau et a affirmé vouloir se faire connaître. Certes, ses débuts furent sujets à de nombreuses critiques et souvent mal perçus mais le principal est que maintenant il a réussi. Certes, la notion de réussite est différente selon chacun mais l’on s’entendra sur cette dernière -> réussite : principe selon lequel une personne parvient à faire ce qu’elle veut de sa vie.

Le monde de la téléréalité est perçu comme un monde faux, un monde stupide et sans grand intérêt pour la plupart des individus. Un monde dans lequel les personnes ne savent pas aligner trop mots correctement, bref un monde d’illettrés en quête de gloire et d’argent. Pour ma part, Jeremstar ne se range pas dans cette catégorie bien qu’il soit apparu sur plusieurs plateformes de téléréalité. Mes arguments sont les suivants. Dans un premier temps, avez vous déjà lu un article de ce dernier ? Sans même être particulièrement intéressé[e] par ce qu’il raconte, lisez en au moins un. Son style écriture est selon moi un bon style, agréable, ce qui justifie sa position de journaliste. Ensuite, il se décrit lui même en temps que « psychologue » de téléréalité. Cela, à vrai dire, ne m’étonne pas vraiment.

Jeremstar est, [malgré les apparences je vous l’accorde] quelqu’un d’intelligent et je pense, à l’écoute des autres. Sinon il ne ferait pas d’interviews dans son bain. L’interview dans le bain d’ailleurs, parlons en : idée originale et décalée, carrément à l’image du personnage. Bref, ça fait un peu apologie cet article :’) Mais attention, je ne suis pas en train de dire que Jeremstar est un modèle à suivre à 100%. Je pense juste que ce qu’il fait n’est pas mauvais. Il fait son job, il aide les « morues de téléréalité » et divertit la jeunesse sur son snapchat en criant et s’amusant, en brisant les codes et en faisant abstraction de la gène. Il permet même aux jeunes d’avoir un recul sur la téléréalité qui n’est en fait qu’un concentré de faux semblants, une mascarade à prendre au 2nd degré  [voir plus] pour se divertir entièrement.

[Personnellement, je ne suis pas la téléréalité autant que quand j’étais au collège mais un épisode des anges quelques fois, ça fait pas de mal :p]

Je terminerais donc cet article sur ces mots. Je ne vous oblige pas à aimer Jeremstar, loin de là, cet article n’avait d’ailleurs pas de but précis, je souhaitais juste donner mon avis sur un personnage atypique. N’hésitez surtout pas à me donner le votre maintenant dans les commentaires, c’est toujours intéressant de confronter ses opinions à celle des autres. Enfin, n’oubliez pas qu’il est toujours plus simple d’être méchant que gentil avec les autres. C’est toujours plus croustillant & divertissant alors quelques mots sympathiques ça fait pas de mal de temps en temps…

Bisous & Amitié,
Flora.

Pour continuer ta lecture

Pas de commentaire

  1. Je connais juste de nom donc je vais pas donner d’avis sur lui, mais concernant ton article il est agréable à lire dans le style par contre le jaune est vraiment vraiment pas top :/

Écris moi un petit mot 💕